top of page

Lydia OSHODI : de responsable Cybersécurité à directrice d'entreprise

La Cybersécurité est la pratique qui consiste à protéger les systèmes connectés à l'internet, y compris le matériel, les logiciels et les données, contre les cybermenaces. Elle implique la mise en œuvre de mesures visant à empêcher les accès non autorisés, les violations de données, le vol d'identité et d'autres risques potentiels pouvant survenir dans le domaine numérique.

L'objectif premier de la Cybersécurité est de garantir la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des informations en protégeant les systèmes et réseaux informatiques contre divers types de cyberattaques. Ces attaques peuvent prendre de nombreuses formes : logiciels malveillants, hameçonnage, ransomware, ingénierie sociale, etc.


Découvrez l'histoire de Lydia Oshodi qui a travaillé comme chef de projet en Cybersécurité pour recruter les meilleurs candidats en Cybersécurité pour les entreprises !

Lydia OSHODI : de responsable cybersécurité à directrice d'entreprise

Bonjour, je m'appelle Lydia Oshodi, je suis une Américaine d'origine nigériane basée en Floride. J'ai travaillé dans le domaine de la gestion de projet pendant des années dans des organisations de taille moyenne et des Fortune 500 companies dans divers secteurs tels que la finance, la Cybersécurité, le divertissement, etc. En dehors de mon travail en entreprise, j'ai aidé des milliers de demandeurs d'emploi à acquérir des ressources précieuses dans leur parcours professionnel et j'ai transformé ma passion en aidant les autres en lançant ma propre agence de recrutement. Je suis aujourd'hui présidente et directrice générale de Saveen Management Staffing, où nous recrutons des candidats dans les domaines de l'informatique et de la Cybersécurité pour nos clients qui recherchent les meilleurs talents pour leurs départements. La croissance de mon entreprise a été une nouvelle aventure étonnante et passionnante, et surtout une source de ressources pour mon réseau.


Ma mission

En tant que directrice général, je m'occupe de nos partenariats stratégiques avec les clients. Je m'assure de gérer les opérations de l'entreprise, telles que le département financier, l'équipe de vente/marketing et l'équipe d'acquisition de talents. Ce que je préfère, c'est voir les membres de notre équipe atteindre leurs objectifs et donner le meilleur d'eux-mêmes. Ce que je préfère le moins, c'est de devoir assister à de nombreuses réunions pour faire le point avec tout le monde pour la semaine, ce qui peut parfois être accablant.


Le quotidien d'un cadre de haut niveau (C-suite executive) est très différent en raison des tâches qui me sont confiées, mais pour l'essentiel, je commence généralement ma journée à 8 heures en vérifiant mes courriels et l'agenda que m'a attribué mon assistante. Je passe en revue les priorités importantes que je dois traiter avant l'heure du déjeuner et qui peuvent nécessiter une réponse immédiate. Ensuite, j'assiste à toutes les réunions Zoom nécessaires avec les partenaires commerciaux ou les membres de mon équipe interne pour obtenir des mises à jour. Après midi, je travaille sur les plans de développement commercial que j'ai élaboré pour l'entreprise.

Mon parcours

Mon parcours professionnel est simplement celui d'un investisseur dans le domaine de la technologie. Mon entreprise de recrutement est l'une des initiatives que j'ai mise en place, mais je vais également travailler pour devenir un investisseur en capital-risque* pour les startups technologiques, idéalement dans le domaine de la santé. Les innovations dans le domaine de la santé ont toujours suscité mon intérêt, car je crois que "la santé est une richesse" et je m'efforce personnellement d'adopter un mode de vie sain. Soutenir et appuyer d'autres fondateurs d'entreprises technologiques pour qu'ils développent leurs activités afin de faire la différence pour les patients et les consommateurs sera vraiment un de mes objectifs.


*Le capital-risque est une forme spécialisée de financement qui soutient les idées commerciales nouvelles et innovantes ou les start-ups. Il s'agit d'un investissement réalisé par des particuliers ou des entreprises dans des sociétés prometteuses en phase de démarrage qui ont un fort potentiel de croissance, mais qui peuvent aussi comporter des risques plus élevés.


J'aurais aimé avoir un modèle dans mon enfance pour m'aider à travailler plus intelligemment et non plus durement/difficilement dans ma carrière. J'ai choisi une voie non conventionnelle et j'ai abandonné l'université parce que je ne savais pas ce que je voulais faire dans la vie. Très tôt, on m'a appris qu'il n'y avait que quatre types de carrières possibles : devenir médecin, avocat, gestionnaire financier, ingénieur, et c'est tout. Ces filières étaient la voie de la réussite et faisaient partie du rêve nigérian. La frustration de ne pas être à ma place et de devoir trouver ce qui me convenait le mieux a été un long périple.

Aujourd'hui, grâce aux connaissances que j'ai acquises je connais les ressources qui aurait pu mieux me guider dans le choix d'un rôle qui me plaît. J'ai également compris l'importance du réseau, par exemple sur LinkedIn; afin de voir les autres options qui s'offraient à moi.


Mon entreprise

En plus de partager/donner des cours, des programmes de formation et des conseils pour se reconvertir dans la technologie et la sécurité, je voulais être "l'intermédiaire" qui aide une personne à décrocher un emploi. Faire partie du dernier processus qui permet à quelqu'un de décrocher le poste de ses rêves est très gratifiant pour moi.

Beaucoup de gens ne comprennent pas l'importance d'un emploi, qui va au-delà du simple titre, mais qui est un outil permettant à quelqu'un de joindre les deux bouts dans sa vie personnelle. Les personnes qui ont un emploi rémunéré convenablement peuvent mettre de la nourriture sur leur table, mettre de l'argent de côté pour un avenir meilleur et même avoir accès à des avantages sociaux pour leur bien-être.

Lydia OSHODI : de responsable cybersécurité à directrice d'entreprise

Mon expérience en tant que femme

Au cours de mon expérience, j'ai été davantage confrontée à la discrimination fondée sur la race et l'âge qu'à celle fondée sur le sexe. Le fait d'être la membre de couleur noire de l'équipe m'a toujours déstabilisé.


Chaque fois que je devais travailler, tous les regards étaient braqués sur moi et je ne bénéficiais jamais du même retour d'information que mes collègues qui faisaient exactement le même travail. Souvent, je me suis sentie obligée d'exceller et de répondre à des attentes élevées pour prouver que j'étais digne d'occuper ce poste.

Il m'est arrivé d'être interrogée sur la façon dont j'avais obtenu mon poste ou d'être traitée avec une agressivité passive sur le lieu de travail en raison de sentiments cachés à l'égard de ma présence dans l'équipe. Pire encore, j'ai toujours été le plus jeune membre de l'équipe à occuper un poste de direction, ce qui a fait que certains collègues se sont sentis menacés. J'ai essayé de faire part de mes préoccupations aux responsables, mais j'ai remarqué que les regards se tournaient davantage vers moi.Je ne pense pas que la prise de conscience ait progressé, car il n'y a pas assez de dirigeants noirs dans les postes de direction et les postes de RH. Il est difficile pour le département de prendre au sérieux une plainte pour discrimination lorsqu'il n'y a pas de diversité au sein de ses équipes.


Je fais de mon mieux pour participer à des groupes de femmes noires dans le domaine de la sécurité et de l'informatique via Facebook. Je fournis toutes les ressources que je peux trouver pour aider d'autres femmes noires à exceller et à avoir une chance équitable de réussir.


Mes hobbies

Je fais partie du comité de sélection du "The Cancer Fund", un fonds de capital-risque en phase de démarrage conçu pour avoir un impact sur le cancer en commercialisant des recherches prometteuses sur la prévention, les thérapies, les remèdes et les technologies habilitantes. Je suis membre de ForbesBLK, l'organisation sœur de Forbes qui est une plateforme exclusive pour les leaders de couleur qui font tomber les barrières et ont un impact sur la culture à l'échelle mondiale.


Je suis également membre de CyberDEI, une communauté de professionnels intéressés par la Cybersécurité et désireux de créer un changement systématique en matière d'inclusion et de diversité dans le secteur.


Pour mes loisirs, j'aime cuisiner, voyager, déguster du vin, faire des randonnées ou des activités de plein air et surtout lire. Les livres que je lis actuellement sont "Ready, Fire, Aim: Zero to $100 Million In No Time Flat" de Michael Masterson et "Unleash the power of the female brain" de Daniel G. Amen.


J'aime aussi regarder des dessins animés japonais et j'espère qu'à l'avenir je pourrai participer à la création d'un studio qui produira des films en prises de vues réelles basés sur tous les dessins animés à succès. Mes favoris actuels sont Jujitsu Kaisen, Kotaro Lives Alone et Hunter x Hunter.

Equilibrer le travail

J'essaie d'avoir un emploi du temps équilibré en répartissant toutes mes tâches du lundi au vendredi et en veillant à ce que le travail n'empiète pas sur mes activités du week-end. Chez Saveen Management Staffing, nous visons une culture de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.Je pense qu'il est important de savoir quand on se sent épuisé et stressé. Il m'arrive de demander un jour de repos dans la semaine, ce qui me permet, ainsi qu'à mes employés, de prendre un jour de repos si nécessaire, afin de se ressourcer.

Lydia OSHODI : de responsable cybersécurité à directrice d'entreprise

Rôle modèle Mon modèle est Quianna Watson, une courtière en immobilier de luxe et une investisseuse basée à Atlanta, en Géorgie. J'ai découvert le parcours professionnel de Quianna Watson lorsqu'elle a débuté en tant qu'agent immobilier sur Instagram. Je venais de terminer mes études secondaires et je voulais voir d'autres femmes noires qui réussissaient et se comportaient avec classe. Quianna en a été le parfait exemple jusqu'à aujourd'hui. Son éthique de travail dans la gestion de sa propre équipe au sein de sa société de courtage et dans l'expansion de son entreprise est ce qui m'a motivée à lancer ma société de recrutement. Voir une personne de race noire briser le statu quo, se hisser au premier rang dans son État et construire continuellement une richesse générationnelle pour elle-même est une source d'inspiration pour moi. Je prie pour pouvoir la rencontrer un jour, juste pour qu'elle sache à quel point elle compte pour moi dans mon parcours.

Quelques conseils

Mon conseil est qu'il n'y a pas de chemin tout tracé vers la Cybersécurité. Le parcours de quelqu'un d'autre ne sera pas le même que le vôtre, alors ne vous découragez pas. Même si vous venez d'un milieu non traditionnel, vous avez des compétences transférables qui peuvent vous permettre d'occuper un poste dans le domaine de la sécurité. La Cybersécurité n'est qu'un secteur d'activité, mais n'oubliez pas qu'il existe de nombreuses fonctions qui vous intéressent. Prenez le temps de faire des recherches, de vous connecter avec d'autres personnes sur LinkedIn pour obtenir des conseils avant de vous lancer dans des études. Le fait de bénéficier d'une certaine forme d'orientation vous aidera beaucoup.


Ne renoncez pas à vous-même. Le ciel est votre seul limite.

En tant que jeune femme souhaitant lancer sa propre entreprise, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de faire preuve de résilience. Le métier d'entrepreneur n'a rien de clinquant. Le travail traditionnel de 40 heures par semaine auquel vous êtes habituée peut se transformer en 50 heures ou plus en tant que propriétaire d'entreprise. Il y a des jours où vous devez faire des heures supplémentaires ou porter une attention constante aux détails, ce qui peut s'avérer très difficile mais très gratifiant en fin de compte. Votre entreprise est comme votre projet, vous l'avez construite à partir de la base et vous avez investi de la sueur pour la voir grandir. Cela suffit à vous donner la motivation nécessaire pour aller de l'avant malgré les défis qui peuvent se présenter à vous.

Edité par Manon P. et Mazzarine D.


Lydia OSHODI : de responsable Cybersécurité à directrice d'entreprise

Trouvez là sur Linkedin : Lydia Oshodi

Logo de l'association Sciences for Girls
bottom of page