top of page

Margarita CHLI : Professeure spécialisée dans la robotique et la vision par ordinateur


L’idée de contribuer, même de façon modeste, à améliorer la qualité de vie et à changer les regards portés sur la robotique


Margarita CHLI est une des rares femmes leaders dans le domaine de la robotique et de la vision par ordinateur. Son leitmotiv ? “L’idée de contribuer, même de façon modeste, à améliorer la qualité de vie et à changer les regards portés sur la robotique”. Pour elle, les robots sont là pour “épauler” les humains et améliorer leur quotidien, pas pour les remplacer. Découvrez l'itinéraire inspirant de cette scientifique, à travers son parcours, ses projets menés, ses distinctions reçues et enfin, sa vision des femmes dans le monde de la robotique.


Biographie et parcours

Après une enfance passée en Grèce et à Chypre, Margarita Chli étudie l'informatique et l'ingénierie de l’information au Trinity College de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni de 2001 à 2005. 


En 2006, elle poursuit ses études supérieures au sein de l’Imperial College de Londres en qualité de doctorante et associée de recherche au Robot Vision Group.   


Une fois ses études achevées après l’obtention de son doctorat, elle rejoint le laboratoire des systèmes autonomes (Autonomous Systems Lab) de l’ETH Zürich en 2010 pour réaliser des recherches. Elle y exerce très rapidement les fonctions de maître de conférences et directrice adjointe de laboratoire. Elle y prodigue un enseignement autour de la robotique mobile autonome, puis met ses cours gratuitement à disposition de milliers de chercheurs à travers le monde.


De 2013 à 2015, elle devient professeur adjointe et maître de conférences à l’école d’informatique de l’Université d’Édimbourg  au Royaume-Uni. 


En 2015, elle est promue professeure assistante et directrice du Vision for Robotics Lab (V4RL) à l’ETH Zürich, et membre honoraire de l’Université d’Édimbourg.


Recherches menées et projets innovants

Margarita CHLI a participé avec son équipe à un certain nombre de projets et recherches à l’envergure nationale (au niveau de la Suisse) et internationale. Ils sont articulés pour elle autour de deux objectifs : 


  • Innover dans le domaine de la vision par ordinateur et par la robotique ; 

  • Améliorer la capacité des robots à gérer de grandes quantités de données de manière efficace afin qu’ils puissent voir leur environnement de manière efficace et réagir de façon autonome. 


Mais avant tout, Margarita CHLI a œuvré et œuvre toujours pour changer les mentalités sur la robotique et déconstruire les schémas de pensée autour de l’espionnage, de la surveillance et du domaine militaire. Elle a toujours cherché à démontrer combien les robots pouvaient agir dans des domaines d’utilité publique.


Pour ce faire, elle participe à plusieurs projets différents : 


  • Le projet SHERPA : il vise à utiliser des systèmes robotiques intelligents et autonomes pour aider à la recherche et au sauvetage en montagne ;

  • Le projet MY COPTER : il a pour objet la conception de systèmes aériens automatisés personnels afin de voyager du travail à la maison en basse altitude ;

  • Le projet SFLY : le but du projet est de permettre à des microvéhicules aériens de cartographier des environnements inconnus tels que des zones sinistrées ; 

  • Le projet AEROWORKS : il travaille sur le sujet de la collaboration d’avions pouvant être utilisés dans le cadre de l'inspection industrielle ;

  • Le projet NCCR Robotics : il est mis en place pour rechercher des technologies dans le cadre du Centre national suisse de recherche en robotique afin d’améliorer la qualité de vie des humains. 



Distinctions et prix reçus

Margarita CHLI, en tant que brillante scientifique, a reçu de nombreux prix et distinctions mettant en exergue l’excellence de son travail : 


  • Entre 2001 et 2005, elle reçoit une bourse pour performances exceptionnelles de la part de la Fondation des bourses d’études de l’État de Chypre, ainsi qu’une bourse pour qualifications exceptionnelles du Trinity College ;

  • En 2013, elle reçoit la Bourse du chancelier menant à la permanence de la part de l’école d'informatique de l’Université d'Édimbourg ; 

  • En 2015, c’est le Fonds national suisse qui décide de la récompenser par le biais de la Chaire FNS. Elle reçoit également une Bourse d'honneur de l’Université d'Édimbourg ; 

  • En 2016, elle est invitée à prendre la parole au Forum économique mondial de Davos et à la conférence internationale de robotique et d'automatisation (ICRA) au cours de laquelle elle reçoit le titre de “Meilleur rédacteur associé”. La même année, elle figure sur la liste Robohub des “25 femmes en robotique que vous devez connaître” ;

  • En 2017, elle reçoit le prix ZONTA, marque de reconnaissance de l’excellence des femmes dans le domaine de la science ;

  • En 2023, elle remporte l’ERC Consolidar Grant. Il s’agit d’une des subventions les plus prestigieuses d’Europe pour la recherche. Ces fonds serviront à élargir son équipe de l’Université de Chypre pour des recherches sur la perception robotique avancée.


Les femmes et la science : le regard de Margarita CHLI

Il n’est plus à démontrer que Margarita CHLI a su s’imposer en tant que femme dans le monde de la robotique. Interrogée sur le sujet de la présence des femmes dans le monde de la science, elle ne cache pas son désir de voir plus de femmes s’engager sur ce chemin et plus précisément de la robotique. En effet, elle exprime son regret de ne pas avoir vu de changement sur la présence des femmes dans la robotique entre ses années d’études et aujourd’hui. Tandis qu’elles étaient trois filles sur une centaine d’élèves, elle déplore que ses cours d’aujourd’hui ne comptent toujours pas plus de filles.



 

Sources:



Crédits photo :




Rédigé par Océane D.

コメント


Logo de l'association Sciences for Girls
bottom of page