top of page

Emmanuelle Charpentier – Prix Nobel de Chimie 2020 : « Ce prix Nobel partagé par un duo fémini


Source : francetvinfo.fr

Depuis 1901, on compte seulement cinq femmes sur 183 lauréats ayant reçu un prix Nobel de chimie. 2020 est la première année où deux femmes, Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna, reçoivent cette récompense.

Emmanuelle Charpentier est née en 1968 à Juvisy-sur-Orge, en France. En 1991, elle est diplômée de l’université Pierre et Marie Curie à Paris après avoir étudié la biochimie, la microbiologie et la génétique. Elle obtient ensuite son doctorat en microbiologie à l’Institut Pasteur, où elle a fait des recherches sur les mécanismes génétiques et moléculaires à l’origine de la résistance aux antibiotiques.

Au cours de son cursus, Emmanuelle se concentre sur les nouvelles technologies moléculaires et cellulaires disponibles. Ainsi, Emmanuelle a réalisé une étude de la manière dont les agents pathogènes bactériens infectent et interagissent avec leurs hôtes et avec l’environnement. Elle a étudié les mécanismes moléculaires au cours d’une infection, dans le but de trouver de nouvelles voies qui pourraient être exploitées au profit de la médecine.

Prix Nobel de Chimie


Source : © NATALI_MIS, ADOBE STOCK

C’est ainsi qu’en 2016, elle découvre des ciseaux moléculaires qui « permettent de faire de la chirurgie haute couture du gène ». Le but ultime de cette technique révolutionnaire est de corriger des maladies génétiques humaines.

La découverte des ciseaux génétiques Crispr-Cas9 lui a valu le Prix Nobel de chimie en 2020

Cette découverte a pu être expérimentée en 2019 sur une Américaine qui souffrait d’une maladie génétique du sang, la drépanocytose. Pour cette expérience, des cellules-souches de sa moelle osseuse ont été prélevées, modifiées et réimplantées. Cette expérience a également été réalisée sur une Allemande de 19 ans soignée pour une autre maladie du sang, la bêta-thalassémie.


Source : sciencesetavenir.fr

“Ce prix Nobel partagé par un duo féminin est « un message très fort » pour les jeunes filles” : Emmanuelle Charpentier. En effet, cela montre que les filles ont tout à fait leur place dans le domaine scientifique même si des obstacles existent. Elle évoque notamment comme obstacle : « d’être étrangère et de ne pas faire partie de la “famille” dans les différentes institutions pour lesquelles elle a travaillé ». Elle encourage les jeunes filles à se diriger vers des études scientifiques en montrant la preuve de la possibilité d’obtenir un prix Nobel.

Emmanuelle Charpentier est une femme remarquable qui a su s’ériger parmi une majorité de scientifiques masculins en recevant notamment d’autres  prix comme le prix prix Breakthrough en sciences de la vie, le prix Louis-Jeantet en médecine, le prix international de génétique de la fondation Gruber, le prix Leibniz, la récompense la plus prestigieuse d’Allemagne, le prix Kavli en nanoscience, le prix Frontières de la connaissance de la Fondation BBVA avec Jennifer Doudna et Francisco Mojica.

Rédigé par Océance G. et Ornella S.

1 vue0 commentaire

Comments


Logo de l'association Sciences for Girls
bottom of page